L’hiver à peine terminé, la vie au jardin des ronces est repartie de plus belle !

Côté jardin

Les graines de pois et de fèves sont déjà semées, les belles couleurs de la rhubarbe ressortent de terre, et de nombreuses planches de culture paillées et compostées attendent impatiemment le printemps pour recevoir toute une diversité de légumes. Les premiers bourgeons du verger planté cet hiver devraient quant à eux bientôt s’ouvrir ! Continue reading « L’hiver à peine terminé, la vie au jardin des ronces est repartie de plus belle ! »

Rencontre avec le quartier libre des lentillères de Dijon !

« Les ronciers impénétrables ont laissé place à un entrelacs de petits chemins, de cabanes et à des parterres de légumes »

Cette phrase ne vient pas du jardin des Ronces, mais d’un de ses grands frères dijonnais : les Lentillères. Avouez que la ressemblance est troublante. Et c’est loin d’être la seule !

« défricher puis cultiver des terres à l’abandon » « lieux ouverts à toutes et à tous, pour la promenade ou lors de concerts ou de fêtes atypiques » « convivialité », « indépendance financière », « débrouille »

Continue reading « Rencontre avec le quartier libre des lentillères de Dijon ! »

Retour sur le rassemblement du 2 décembre

Samedi dernier, environ 200 personnes sont venues tout au long de l’après-midi soutenir le collectif du Jardin des Ronces dans son combat. L’occasion, dans un premier temps, sur la place du Vieux-Doulon, de présenter l’histoire et le fonctionnement de ce lieu, mais aussi de repréciser notre lutte contre le projet urbain des Gohards, symbole de la métropolisation en cours. Continue reading « Retour sur le rassemblement du 2 décembre »

Une histoire du Jardin des Ronces

Commençons par revenir sur la genèse de ce jardin pas comme les autres. Le Jardin des Ronces est né en avril 2014, il y a bientôt 4 ans maintenant. Mais pour comprendre l’origine de sa création il faut remonté 18 mois auparavant, en septembre 2012. Un groupe d’amis décident de se lancer dans une aventure potagère collective. Par hasard, ils découvrent dans le quartier du Vieux-Doulon une maison abandonnée de longues dates et son petit jardin attenant, d’environ 15O m2. Ils se lancent alors dans la culture de ce jardin, et tissent progressivement des liens avec le voisinage. Continue reading « Une histoire du Jardin des Ronces »